Le Cap

2010, rendez-vous au Cap

Que la fête commence ! Grand témoin : Jacques Vendroux

Ecouter

C'est un rêve qui se réalise enfin pour toute l'Afrique. Voilà ce qu'en dit celui qui sera sur place le capitaine de l'équipe de Radio France : Jacques Vendroux.


En réalité toute l'année s'annonce cruciale pour le continent. Tout a commencé en effet le 10 janvier avec la CAN en Angola mais, dans le sang puisque l'équipe du Togo a été visée dans un mitraillage de son car alors qu'elle allait s'installer à Cabinda, l'une des quatre villes  prévues pour la compétition. Deux morts et plusieurs blessés : après quelques heures d'annonces contradictoires, le gouvernement togolais a demandé à l'équipe de rentrer au pays. Le Togo qui apprend à la fin de la compétition... son exclusion pendant deux compétitions pour avoir pris cette décision !


La CAN s'est terminée le dimanche 31 janvier. Pour la troisième fois d'affilée l'Egypte a remporté le titre en battant le Ghana 1 à 0... Mais l'Egypte n'ira pas en Afrique du Sud. C'est l'Algérie qui, en la battant il y a quelques mois dans une ambiance surchauffée, a gagné son billet pour l'Afrique du Sud.


Et puis, vendredi 11 juin 2010,  la Coupe du monde elle-même en Afrique du Sud, terre de rugby. La Fifa veut répéter ce qui a parfaitement fonctionné en 1994 quand les Etats Unis ont organisé l'événement. A l'époque le ballon rond là-bas faisait peu parler de lui (à l'exception du football féminin). Le pays de Nelson Mandela va, pendant cinq semaines, devoir prouver qu'il est devenu, à son tour, terre de ballon rond.  


Je vous propose une carte de l'Afrique pour bien visualiser ce grand terrain de jeu de l'année 2010 :


http://johan.lemarchand.free.fr/cartes/afrique/africa32.gif


Il était écrit que la compétition revienne, pour la première fois, à un pays africain. La Lybie et la Tunisie  ont retiré leurs candidatures. Restaient en lice l'Egypte, le Maroc et... l'Afrique du Sud... Comme tout cela semble bien loin, c'était à Zurich en 2004. Finalement la patrie de Mandela a été désignée et avec le Cap, ce sont 8 autres villes qui vont faire vibrer la planète foot : Johannesbourg avec deux stades, Durban, Prétoria, Port Elizabeth, Bloemfontein, Nelspruit, Pietersburg et Rustenbourg. 11 juin, 11 juillet... 32 équipes, 64 matches... et une mascotte : Zakumi, un léopard avec des cheveux verts, ZA pour "Afrique du Sud.


Voilà la liste des groupes :


A : Afrique du Sud, Mexique, Uruguay, France


B : Argentine, Nigéria, Corée du Sud, Grèce


C : Angleterre, Etats-Unis, Algérie, Slovénie


D : Allemagne, Australie, Serbie, Ghana


E : Pays-Bas, Danemark, Japon, Cameroun


F : Italie, Paraguay, Nouvelle Zélande, Slovaquie


G : Brésil, Corée du Nord, Côte d'ivoire, Portugal


H : Espagne, Suisse, Honduras, Chili


 http://fr.fifa.com


 Défi Futur : 1er février 2010

2010 : Une Afrique tout foot

Tous les enjeux de la Coupe du Monde. Analyse de Pascal Boniface, directeur de l'Iris

Ecouter

11 juin 2010 : tout commence en Afrique du Sud. Les enjeux sont sportifs jusqu'à la finale du 11 juillet. Mais pas seulement. Le monde entier va regarder l'événement, la compétition elle-même et tout ce qui va se jouer à l'extérieur, en espérant qu'à chaque instant le sport garde tous ses droits.


Une Coupe du Monde réussie ne va pas bien sûr tout changer en Afrique. Mais un échec, en dehors des enceintes elles-mêmes, pourrait longtemps laisser des traces. L'Afrique a enfin sa Coupe du Monde, très vite elle espère organiser des jeux olympiques. C'est tout le bonheur que les amis de ce continent souhaitent au plus célèbre des africains : Nelson Mandela.


Pascal Delannoy 14 mars 2010

 
Domenech : la vie après...

Comment va t'il tourner la page du football ? Après les stades, le théâtre ? Il en rêve.

Ecouter

Le mardi 22 juin 2010, comme devait l'écrire le lendemain L'Equipe, ce fut "la fin d'un monde". Battus par les Bafana de l'Afrique du Sud, les Bleus ont quitté la Coupe du Monde avec en prime, bien au-delà de la défaite, un énorme sentiment de ridicule et de gâchis. Quelques semaines avant la compétition, voilà le dossier que Défi Futur vous avait proposé.


Il a encore "trompé son monde"... c'est le journal l'Equipe qui l'affirme à la Une le jeudi 13 mai 2010. En effet, au lieu d'annoncer une liste de 23 joueurs pour la Coupe du Monde de football, il a mobilisé le 20 heures de TF1, et tous les medias pour faire durer le suspens, allant jusqu'à annoncer 30 noms !


Raymond Domenech qui, bien au-delà du football, va susciter beaucoup de passions à l'occasion du grand événement. Cela dure depuis quelques années. Les pour et les contre se déchirent. Reste le mystère d'un homme complexe qui, si l'on en croit donc le grand quotidien sportif français "trompe", mais en tous cas, -et là- tout le monde sera d'accord "trouble" son monde...


Preuve suplémentaire de cette capacité à être là où on ne l'attend pas : au printemps 2010 on se souviendra qu'il a donné une longue interview à Psychologies Magazine, acceptant ainsi de se livrer beaucoup plus que d'habitude. Il a répondu aux questions très serrées d'Anne Laure Gannac et Christine Sallès.


Pour Défi Futur, Anne Laure Gannac a accepté de nous dire comment elle a perçu elle-même ces confidences.


Raymond Domenech qui rêve de théâtre, a encore quelques semaines, diront ses détracteurs, pour jouer la comédie. Avec lui ce n'est pas seulement, diront-ils, "Au théâtre ce soir" mais 24 heures sur 24... Prochaine scène attendue, la vraie liste pour la Coupe du Monde, et sa réaction face au choix de celui qui va le remplacer puisque cette décision sera annoncée très rapidement.


Pascal Delannoy 16 mai 2010.